• Et le rêve fraîchit

     

     

    C'est le repos éclairé, ni fièvre ni langueur, sur le lit ou sur le pré.

     

    C'est l'ami ni ardent ni faible. L'ami.

     

    C'est l'aimée ni tourmentante ni tourmentée. L'aimée.

     

    L'air et le monde point cherchés. La vie.

     

    - Était-ce donc ceci ?

     

    - Et le rêve fraîchit.

     

    A.Rimbaud

     

     

    Et le rêve fraîchit

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « ...le premier sens »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :