• le partant

     

     

    Et nous: toujours et partout spectateurs,

    tournés vers tout, et jamais au-delà !

    Submergés nous-voici. Nous y remettons ordre. Et tout tombe et se brise.

    Nous y remettons ordre encore, et nous tombons nous-mêmes et nous brisons.

    Qui nous a donc ainsi retourné de la sorte, que nous ayons l'allure, et quoique 

    nous fassions, de qui s'éloigne ? De même que sur le dernier coteau, qui sous ses 

    yeux déploie, une dernière fois, sa vallée toute entière, le partant se retourne et

    s'arrête et s'attarde,

    - de même nous vivons, et toujours et toujours nous faisons nos adieux.

     

    R.M.Rilke

     

     

    le partant

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    « Mais les errants... »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :